Quel est le temps de séchage pour un bois de chauffage noyé ?

Dans des conditions de forte chaleur et de vent constant, le bois naturellement humide a besoin d’au moins deux semaines pour être entièrement sec. La quantité d’humidité déjà présente dans le bois, la durée d’exposition du bois à la pluie ou à l’humidité, le type de temps, l’emplacement et la qualité du bois influencent tous le temps nécessaire au séchage du bois.

Un bois qui sera complètement noyé (par exemple récupéré dans une zone détrempée) pourra mettre plus d’un an pour totalement sécher et être utilisé comme bois de chauffe.

Le taux d’humidité : la clé pour sécher votre bois !


Le niveau d’humidité du bois est le principal facteur qui détermine la durée du séchage. Cette humidité peut être la conséquence du fait que le bois est encore vert et frais, ou elle peut être causée par la pluie tombant sur du bois sec déjà humide.

Dans la plupart des cas, le temps pendant lequel le bois est exposé à l’humidité ou à la pluie joue également un rôle dans la détermination de son niveau d’humidité.

L’absorption prolongée d’humidité par le bois peut faire monter en flèche son taux d’humidité s’il est soumis aux précipitations ou à l’humidité pendant une période prolongée.

Avant d’utiliser le bois, vous pouvez vérifier à l’aide d’un humidimètre s’il a atteint le niveau de sécheresse approprié. En conclusion, voici une liste des éléments susceptibles d’avoir un impact sur le temps de séchage du bois.

A quel point votre point de stockage est-il humide ?

Il s’agit de la quantité de vapeur d’eau présente dans l’air. Par exemple, si vous stockez du bois humide dans un endroit où le taux d’humidité est élevé, les niveaux élevés d’humidité dans l’air empêcheront l’eau de s’évaporer du bois. En effet, le bois sera exposé à des niveaux élevés d’humidité.

Votrechaudiere :  Combien de temps dure une chaudière à granulés de bois ?

Cela peut allonger considérablement le temps de séchage. Pendant le processus de séchage, le bois perd son humidité dans l’air ambiant.

Malheureusement, lorsqu’il y a déjà une quantité importante d’humidité dans l’air, cela entrave la circulation de l’humidité de la surface du bois vers l’air ambiant.

En revanche, lorsque le taux d’humidité est faible, l’humidité s’évapore plus facilement du bois vers l’air ambiant, ce qui accélère le processus de séchage. C’est la raison pour laquelle le bois dans les environnements à faible taux d’humidité a tendance à sécher plus rapidement que le bois dans les environnements à taux d’humidité élevé.

L’essence du bois : point primordial pour estimer son temps de séchage


Les périodes de séchage des bois durs sont souvent plus longues que celles des bois tendres. En général, les bois durs ont une densité plus élevée que les bois tendres, ce qui les rend nettement plus lourds. Les durées de séchage sont principalement déterminées par cette structure, il est donc important d’y prêter attention.

En général, le temps de séchage d’un bois dur sera plus long que celui d’une espèce identique de bois tendre.

Si vous avez un morceau de bois dur humide, la teneur en humidité de ce morceau peut être inférieure à celle d’un morceau équivalent de bois tendre. Cela est particulièrement vrai si les deux pièces ont été soumises à la même quantité de pluie ou d’humidité.

Après la pluie, quelle est la meilleure façon de faire sécher le bois de chauffage ?


La meilleure méthode pour faire sécher du bois humide, à condition que le bois ait été préalablement bien asséché, consiste à empiler le bois dans des conditions sèches appropriées et à le laisser reposer là.

Si vous voulez aider votre bois de chauffage à sécher plus rapidement, vous devez vous assurer que vous le stockez de la manière suivante :

  • Sur une plate-forme élevée exempte d’humidité ou surélevée au-dessus de tout sol humide. En ayant une couverture suffisamment grande au-dessus de la pile.
  • Au moins un côté de la pile doit être laissé ouvert pour que l’air puisse circuler autour et que le vent et le soleil puissent aider à garder le bois sec.
  • Après avoir été mouillé par la pluie, il est essentiel de veiller à ce que le bois de chauffage soit conservé dans un environnement sec. Si le bois de chauffage a été exposé à des précipitations persistantes, il peut commencer à pourrir, et son potentiel de chauffage sera diminué lorsqu’il sera utilisé pour faire du feu.
Votrechaudiere :  Comment rénover le conduit de votre chaudière à condensation : les solutions simples et respectueuses de l'environnement

Vous pouvez également apporter tout bois de chauffage humide qui a été séché à l’intérieur, ce qui l’aidera à sécher plus rapidement.

Comment faire sécher le bois plus rapidement ?

Veillez à ce que votre bois soit empilé et fendu correctement. Vous pouvez utiliser diverses méthodes pour sécher rapidement votre bois. Veillez à empiler votre bois de manière à ce qu’il y ait suffisamment d’espace pour que l’air circule entre chaque pièce, et veillez également à diviser votre bois en morceaux de taille plus facile à gérer.


Si vous n’avez pas beaucoup de temps, vous pouvez utiliser le feu. Si vous ne pouvez pas faire sécher tout votre bois, vous pouvez toujours placer du bois humide à côté du bois sec que vous brûlez. Cela permettra d’éviter que des étincelles ne volent entre les deux types de bois. Grâce à cela, le bois humide séchera en très peu de temps.
Augmentez la température. Vous pouvez accélérer le processus de séchage de votre bois en le plaçant dans un endroit chaud ou à côté d’une cheminée.

votrechaudiere
votrechaudiere
Publications: 17